www.nphusa.org
Français    |   Haïti

Expression mexicaine

Les terminales du lycée de NPFS Mexique dévoilent les peintures murales qu’ils ont peintes pour célébrer le bicentenaire du Mexique.
mai 10, 2010 - Mexique

« Eco de nuestra historia », une œuvre originelle de David B.V.
1/3


Cette année, le Mexique célèbre son bicentenaire, et les enfants de Nos Petits Frères et Sœurs (NPFS) Mexique montrent leur soutien au travers de programmations spéciales tout au long de l’année. Afin de mieux comprendre l’indépendance du pays, nos élèves de terminales ont entrepris le projet spécial d’embellir le coin de la cour des sports de l’école avec des peintures murales qu’ils ont peintes. Chaque peinture murale, un grand nombre étant des répliques de tableaux connus d’artistes dont Diego Rivera et José Clemente Orozoco, représentait une facette de la culture mexicaine.

Mercredi 21 avril, nos élèves ont eu l’occasion de montrer à leurs pairs, aux enseignants, aux directeurs, et aux voisins ce sur quoi ils avaient travaillé au cours de ces derniers mois. Durant une cérémonie spéciale de dévoilement au lycée, une foule conséquente s’est rassemblée pour observer les peintures murales, dévoilées par les membres du personnel de NPFS. Au début de la cérémonie, le Père Phil Cleary, Rafael Bermúdez, Directeur National de NPFS Mexique, et d’autres membres du personnel du lycée ont participé au rituel de coupage de ruban pour démarrer les festivités.

Une fois le programme lancé, chaque peinture murale a été dévoilée tour à tour, puis les élèves artistes ont parlé de la signification de leur travail et en quoi il se rapportait au bicentenaire du Mexique. Une peinture murale a même été créée par l’un de nos élèves de terminale, David B.V. L’œuvre, « Eco de nuestra historia », signifie l’histoire du Mexique, de nos ancêtres, en passant par les envahisseurs, jusqu’aux révolutionnaires. La foule des spectateurs était extrêmement impressionnée par la profondeur et le détail de chaque œuvre. Au fur et à mesure que chaque rideau était enlevé, la cour des sports devenait plus colorée et plus animée.

Les nouvelles peintures murales se nomment comme suit :

"Cuauhtemoc," une reproduction du travail du Maître Jesús Enrique Helguera

"Congreso del Estado de Jalisco," une reproduction du travail de José Clemente Orozco

"Sueño de una tarde dominical en la Alameda Central," une reproduction partielle du travail de Diego Riviera

"La Profecía de la Raza Cósmica," une reproduction du travail du Maître Aarón Piña Mora

"Mercado de Tlaltelolco,"une reproduction partielle du travail de Diego Riviera

"Eco de nuestra historia," œuvre originelle de David B.V.

À la fin des présentations, nos lycéens spécialisés dans le tourisme ont apporté des hors d’œuvres et des boissons qu’ils avaient préparés. C’était le moment idéal pour que les membres du public se mêlent aux artistes et leur posent des questions sur leur peinture murale. La fierté qu’affichaient les visages de nos lycéens – de ceux qui avaient peint et créé les pentures murales à ceux qui faisaient passer les rafraîchissements – était évidente. Cela a été un merveilleux temps fort de leur dernier semestre de lycée.

Jane Di Leo   
Correspondante Locale

 


 


 


NPFS Mexique


Plus d'actualités de la Mexique


Comment aider

 

Recevoir notre lettre d'information